ASSOCIATION COLLABORATIVE DE PRODUCTION D'EXPÉRIMENTATIONS ET DE RÉFÉRENCES LÉGUMIÈRES Recherche et Innovation Légumière en Nouvelle-Aquitaine
ASSOCIATION COLLABORATIVE DE PRODUCTIOND'EXPÉRIMENTATIONS ET DE RÉFÉRENCES LÉGUMIÈRES Recherche et Innovation Légumière en Nouvelle-Aquitaine 

La Surveillance Biologique du Territoire

Présentation du dispositif

La Surveillance Biologique du Territoire est un enjeu majeur de la profession agricole pour évaluer la présence des bio-agresseurs sur le territoire, mais également pour anticiper la venue de nouveaux bio-agresseurs. Dans le Plan Ecophyto 2+, ces objectifs ont été réaffirmés voire renforcés : suivi de l’état sanitaire des cultures et production d’une analyse du risque, veille sur les risques émergents, détection des organismes nuisibles réglementaires et détection des effets non intentionnels liés aux traitements des cultures.

Cela passe par une bonne connaissance des bio-agresseurs et par la mise en place sur tout le territoire de réseaux d’observations représentatifs des bassins de production. L’ensemble des données collectées par ces réseaux, mais également par la mobilisation de différents outils tels que la modélisation et les suivis en laboratoire, permet, après analyse, la rédaction et la diffusion de bulletins : les Bulletins de Santé du Végétal (BSV).

Le BSV, un outil complémentaire aux bulletins de préconisations

Ainsi, ce BSV pomme de terre a pour vocation d’être un outil d’aide à la décision utile aux agriculteurs grâce à une évaluation du risque global sur les différents secteurs (primeur de l’île de Ré, des Landes au Marmandais, Limousin). Cela n’est possible que grâce à la production d’une analyse de risque fine, à l’échelle régionale, réalisée en compilant les différentes sources d’informations du réseau. Les agriculteurs peuvent s’appuyer sur le BSV pour décider de la stratégie à suivre pour la protection de leurs cultures.

C’est un document complémentaire des bulletins de préconisations ou des informations données par les conseillers. Dans tous les cas, la décision finale appartient à l’agriculteur et nécessite une observation précise de ses parcelles pour adapter l’évaluation du risque à son contexte.

Un dispositif BSV basé sur la mobilisation de tous

Le fonctionnement global du dispositif repose avant tout sur la mobilisation d’un maximum de partenaires terrain, tant les organismes de conseil (Instituts, Chambres d’agriculture, FREDON, FDGDON, Coopératives, Négoces, Caves viticoles, OP, Lycées agricoles …) que les agriculteurs eux-mêmes : chaque édition BSV identifie les contributeurs au réseau. Chacun des partenaires contribue à la remontée d’informations permettant d’évaluer le risque sanitaire pour chacune des cultures, par des observations régulières de parcelles fixes, des relevés de pièges, des informations ponctuelles de type alerte….

Chacun peut renforcer les réseaux et ainsi la qualité de l’information traitée. Venez nombreux rejoindre ce dispositif : techniciens et agriculteurs, chacun est concerné. En effet, vous aussi pouvez déclarer des symptômes observés sur votre exploitation en :

  • participant au réseau de piégeage,
  • suivant chaque semaine l’état sanitaire de vos cultures,
  • signalant des symptômes ponctuels sur les parcelles flottantes ou la présence d’adventices difficiles.

Pour participer au réseau pomme de terre, contactez l’animateur de votre secteur : coordonnées dans le bandeau de gauche de la 1ère page.

Comment recevoir le BSV ?

Les BSV sont disponibles gratuitement, sur le site Internet des chambres d’agriculture, de la DRAAF et des partenaires du dispositif. Mais vous pouvez également le recevoir chaque semaine directement sur votre boite mail, sur simple demande. Il suffit de vous inscrire aux éditions qui vous concernent, grâce au formulaire disponible ICI. L’ensemble des BSV, ainsi que le formulaire d’inscription sont disponibles sur le site de la Chambre régionale d’agriculture Nouvelle-Aquitaine ICI.

Gestion de la protection des cultures

Dans l’objectif de limitation des usages de produits phytopharmaceutiques, la diffusion des bonnes pratiques agricoles et prophylactiques sont des éléments essentiels pour concilier performances économiques et performances environnementales des exploitations. C'est également important pour une cohabitation harmonieuse entre les populations agricoles et non agricoles. Vous trouverez ci-dessous les liens donnant accès aux principaux textes réglementaires :

  • L'Arrêté du 27 décembre 2019 relatif aux mesures de protection des personnes lors de l’utilisation de produits phytopharmaceutiques et modifiant l’arrêté du 4 mai 2017 relatif à la mise sur le marché et à l’utilisation des produits phytopharmaceutiques et de leurs adjuvants visés à l’article L. 253-1 du code rural et de la pêche maritime ICI.
  • Le Décret n° 2019-1500 du 27 décembre 2019 relatif aux mesures de protection des personnes lors de l’utilisation de produits phytopharmaceutiques à proximité des zones d’habitation ICI.
  • Télécharger la nouvelle liste des matériels officiellement reconnus pour réduire la dérive de pulvérisation publiée le 06/11/2020 ICI.
  • « Liste des produits phytopharmaceutiques de biocontrôle » mise à jour à peu près tous les mois : ICI, celle en date du 18 mars 2021.

Vous trouverez également, les documents sur les bonnes pratiques liées à l’utilisation des produits phytopharmaceutiques et les documents sur les moyens permettant d’optimiser et/ou de diminuer les recours aux produits phytopharmaceutiques, tout en limitant les effets non intentionnels sur le site Ecophytopic ICI.

 

 

Site CRANA : https://nouvelle-aquitaine.chambres-agriculture.fr/agro-environnement/ecophyto/surveillance-biologique-du-territoire/bsv-legumes-et-cultures-specialisees/

 

Abonnement gratuit : http://archives.express-mailing.com/4/3360/inscription.html

 

Site DRAAF : http://draaf.nouvelle-aquitaine.agriculture.gouv.fr/Maraichage-Nord-Nouvelle-Aquitaine,1708

Nos coordonnées

ACPEL
Le Petit Chadignac
17100 SAINTES

 

Agrément BPE 103 – Activités des cultures légumières et des PAMCP

 

Agrément CIR

 

Téléphone

05 46 74 43 30

Fax

05 46 74 61 79

Mail

acpel@orange.fr